13 septembre 2017

Les martiniquais, soucieux de la qualité de l’air qu’ils respirent

La qualité de l’air suscite un intérêt grandissant de l’opinion public. Avec son enquête « La qualité de l’air en Martinique et vous » menée du 29 mai au 21 juillet dernier, Madininair a voulu donner la parole aux martiniquais sur leurs perceptions de la qualité de l’air en Martinique et de toutes les problématiques inhérentes à ce sujet. Plusieurs thèmes ont ainsi été abordés : les perceptions de la pollution atmosphérique, la mobilité et les transports, les impacts sanitaires, ainsi que le niveau d’information de la population à ce sujet. Près de 700 personnes ont répondu à l’enquête.

Les résultats de l’enquête montrent que :

  • 73% des martiniquais considèrent la pollution atmosphérique « très préoccupante » ;
  • 8 martiniquais sur 10 estiment que la pollution atmosphérique a un impact fort à très fort sur leur santé (les allergies, l’asthme et les irritations des yeux et de la peau étant les symptômes les plus fréquemment cités) ;
  • globalement, la qualité de l’air est perçue plutôt mauvaise voire très mauvaise en Martinique, à plus de 72% ;
  • les principales sources de pollution de l’air sont, selon les martiniquais, les transports (44,7%) et les brumes de sable (42,4%) ;
  • les martiniquais attendent particulièrement des actions dans le secteur des transports : 59% affirment ne jamais utiliser les transports en commun ; 71% se disent insatisfaits des prestations des transports en commun (principalement, en raison de l’organisation, des horaires et des attentes) ;
  • une mobilisation individuelle et collective semble souhaitée : 50% des martiniquais pensent que des actions en faveur de la qualité de l’air doivent être menées prioritairement par les décideurs locaux (Etat et collectivité locales) et 40% estiment que les actions sont à mener d’abord à l’échelle indiduelle (les martiniquais semblent par exemple enclin au développement du covoiturage)
  • les martiniquais disent s’informer régulièrement de la qualité de l’air en Martinique (67% des répondants) mais sont demandeurs d’informations plus précises, particulièrement lors des pics de pollution : 52% des martiniquais estiment ne pas être assez informés lors des pics de pollution.

Cette enquête a donc été une opportunité pour Madininair de connaître les vraies préoccupations, les attentes des martiniquais afin de construire des actions d’information, de communication adaptées. Ces résultats sont également l’occasion de montrer aux principaux acteurs locaux, l’importance de cette problématique de santé environnementale et le besoin exprimé par les martiniquais de voir la mise en oeuvre d’actions spécifiques sur le sujet.

La Journée Nationale de la Qualité de l’Air, le 20 septembre, devrait être la première opportunité de mobiliser les collectivités, entreprises, associations, écoles, citoyens. Des actions sont d’ores et déjà prévues : rendez-vous donc du 16 au 24 septembre. Programme disponible sur http://www.evenements.developpement-durable.gouv.fr/campagne/journee-nationale-qualite-air-2017



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT