Les pneumallergènes

HUMIDITÉ ET MOISISSURES

Une humidité relative supérieure à 60% favorise le développement des moisissures et des acariens. Les symptômes suivants peuvent apparaître :
- allergies respiratoires (asthme, rhinites, bronchites, pneumonies d’hypersensibilité)
- symptômes respiratoires (toux, irritation du nez et de la gorge, écoulement nasal, éternuements, difficulté respiratoires, douleurs thoraciques)
- effets généraux (fièvre, maux de tête, fatigue, déficience immunitaire)

LES ACARIENS

Ce sont des êtres vivants invisibles à l’oeil nu (1/3 de mm). Ils sont présents dans les milieux où ils peuvent vivre et se reproduire (poussières, humidité) : literies (matelas, sommiers tapissiers, couettes, oreillers...), canapés et fauteuils en tissus, tissus d’ameublement, tapis et moquettes. Ils se développent à une température comprise entre 15 et 25°C et une humidité relative entre 65 et 80%. Les substances allergéniques se trouvent essentiellement dans les déjections des acariens et les débris de carapace, microparticules de 5 µm qui pénètrent en profondeur dans les poumons.

LES ANIMAUX FAMILIERS ET LES BLATTES

Ils véhiculent des allergènes.



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT