Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)

• Origines :
Les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques HAP sont des composés formés de 4 à 7 noyaux benzéniques. Plusieurs centaines de composés sont générés par la combustion incomplète des matières fossiles (notamment par les moteurs diesels) sous forme gazeuse ou particulaire. Le HAP le plus étudié est le benzo(a)pyrène (BAP).

• Effets :
SUR LA SANTÉ
Certains hydrocarbures aromatiques polycycliques peuvent endommager le patrimoine génétique, provoquer des cancers ou affecter la procréation et le développement du fœtus. Les benz(a)pyrènes, qui combinent toutes ces caractéristiques, sont considérés comme les HAP les plus nocifs.

• Méthode de mesure :
Leur suivi est principalement effectué à l’aide de préleveurs haut débit (30m3/h). Ceux-ci permettent le prélèvement de poussières dont le diamètre est inférieur à 10 μm via une tête de prélèvement PM10. Ils disposent d’un passeur de filtre et d’un programmateur permettant une autonomie et un fonctionnement en continu. Les HAP fixés sur les particules prélevées sur le filtre en fibres de verre ou de Quartz sont ensuite analysés en laboratoire.
Les résultats sont exprimés en nanogrammes, c’est-à-dire en milliardième de gramme (10-9 gramme).

• Valeurs réglementaires :

- Benzo(a)pyrène
Valeur cible applicable à compter du 31 décembre 2012 : 1 ng/m3 en moyenne annuelle du contenu total de la fraction PM10



Facebook

Retrouvez toutes

Twitter

Retrouvez toutes

Scoop.it

Retrouvez toutes

Linkedin

Retrouvez toutes
HAUT