20 mars 2018

Le RNSA, ATMO France et l’APSF® publient le rapport de surveillance des pollens et des moisissures dans l’air ambiant pour 2017


1 personne sur 4 souffre d’allergie respiratoire.
Suivant les régions et la météo, les saisons d’émissions des facteurs allergisants (pollens ou moisissures) ne sont pas les mêmes. C’est pourquoi il est important de disposer d’un système d’observation qui les détecte. La mise à disposition rapide de ces informations auprès du grand public est essentielle.

Le RNSA, les AASQA et l’APSF® assurent cette surveillance et cette diffusion d’informations (voir encadré). Les outils avec lesquels le public peut s’informer en temps réel sont rappelés dans ce rapport, qui sera publié annuellement. Il fournit aussi des conseils sous forme de bons gestes à adopter. Pour les professionnels de santé, ce rapport fait en outre un point détaillé sur les observations concernant les espèces les plus allergisantes pour 2017.

Un nouveau cadre règlementaire de surveillance


Ce rapport fait suite à l’arrêté du 5 août 2016 portant désignation des organismes chargés de coordonner la surveillance des pollens et des moisissures de l’air ambiant. Ces derniers sont le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), le réseau des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air et l’Association des Pollinariums Sentinelles® de France (APSF). Avec la participation du Ministère des Solidarités et de la Santé (Direction Générale de la Santé) et du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (Direction Générale de l’Énergie et du Climat).

Lire et télécharger le rapport

PDF - 1.5 Mo

Pour aller plus loin :
Page « Pollens et Allergies » sur le site du Ministère de la Santé
Le site de la Journée Française de l’Allergie

Source : ATMO FRANCE



Facebook

Toutes

Twitter

Toutes

Scoop.it

Toutes

Linkedin

Toutes

Youtube

Toutes
HAUT