30 octobre 2019

Retour sur la conférence internationale sur les Sargasses et la Sarg’Expo

Du 24 au 26 octobre, Madininair s’est rendu en Guadeloupe pour l’événement international sur la gestion des algues Sargasses, organisé par la Région Guadeloupe et le Ministère de l’Outre-mer. Au complexe World Trade Center, à Jarry, Baie-Mahault, trois journées entières ont été consacrées à :
- réaliser un état des lieux sur la connaissance des algues sargasses
- apporter des regards croisés et des partages d’expérience sur la gestion des échouements massifs : techniques de collecte et de valorisation, impacts environnementaux, sanitaires, économiques et sociologiques, modes de financement mobilisables.
- analyser les enjeux internationaux et envisager des stratégies coordonnées au niveau caribéen.
Madininair était présent sur les conférences, sur la Sarg’expo et le directeur de l’Observatoire participait également au débat télévisé réunissant les acteurs socioprofessionnels le jeudi 24 octobre.

— 

Contexte :

Depuis 2011, les régions côtières de la mer des Caraïbes et du golfe du Mexique subissent un phénomène naturel inédit : celui d’un échouement massif et récurrent d’algues sargasses. Les impacts liés à la récurrence et à la persistance des vagues d’échouements sont nombreux. En effet, la dégradation des algues provoque des dégagements massifs d’hydrogène sulfuré, confrontant les régions concernées à une situation économique, environnementale et sanitaire critique.

Retour sur cet événement :

La Sarg’expo est le premier salon international des techniques innovantes de prévision, de suivi, de surveillance, de collecte et de valorisation des algues sargasses.

Sur un stand commun, les Observatoires de la qualité de l’air de Guadeloupe (Gwad’air) et de Martinique (Madininair), étaient réunis pour présenter leur réseau de mesure des gaz toxiques (hydrogène sulfuré et ammoniac) émis par les algues lors de leur décomposition. Ils expliquaient également le fonctionnement des appareils utilisés pour mesurer ces gaz sur le stand.

Les équipes du service étude de Madininair accompagnées du représentant de l’ARS Martinique, présentaient à un public large (d’un public averti au grand public), les résultats de 4 années de mesure sur le territoire martiniquais. Le fonctionnement du réseau de surveillance et la dynamique des alertes émises aux autorités lors de dépassements des seuils sanitaires étaient ainsi expliqués. La présence et les interventions des ARS permettaient de faire le lien avec la gestion sanitaire qui est menée sur le territoire.

Les conférences : la valorisation économique pour faire de ce fléau une opportunité au centre des préoccupations

En parallèle à la Sarg’expo, se déroulait la conférence internationale sur les algues sargasses. Ce premier rassemblement de ce genre a permis de réfléchir conjointement pour tous les pays de la Caraïbe à tous les aspects du sujet des algues Sargasses.

Il a été intéressant de pouvoir comparer la gestion de ce fléau par tous les pays du bassin Carribéen. Du Mexique aux différentes îles de la Caraïbe, le problème n’est pas traité de la même manière selon les politiques publiques et selon les structures économiques qui s’y trouvent.

Outre le fait que les expérimentations pour endiguer le fléau sont multiples et progressent, il n’y a pas eu de réelles solutions pour lutter efficacement contre l’échouement des Sargasses sur les côtes. Les échanges furent très conséquents sur les connaissances scientifiques du phénomène, mais la valorisation des algues au niveau économique fut notamment au centre des réflexions.

Les discussions sur l’aspect sanitaire était néanmoins également programmées. Force était de constater que le réseau de surveillance de l’hydrogène sulfuré installé en Martinique puis en Guadeloupe, sont les seuls du genre à être déployés dans la zone, ce qui appuie encore sur le côté précurseur de l’outil de mesure mis en place. Les échanges avec d’autres pays pour exporter cette expertise ont été menés dans l’espoir qu’une homogénéité dans la surveillance des effets sanitaires puissent voir le jour.

Retrouvez toutes les émissions autour de ce sujet sur Guadeloupe 1ère
> Un salon pour résoudre le problème des Sargasses
> Des stratégies communes et différentes pour un même combat
> Emission spéciale débat : "Sargasses, comment vivre avec ?
> Et maintenant qu’allons nous faire ?


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ? Faites-en profiter vos amis :

Facebook

Toutes

Twitter

Toutes

Linkedin

Toutes

Youtube

Toutes
HAUT