19 mai 2020

Évaluation de la qualité de l’air dans la zone de Maupéou à Rivière Salée : Résultats 2019

Dans le cadre du Programme air de la CAESM, Madininair a été sollicité pour réaliser une évaluation de la qualité de l’air dans l’environnement de la commune de Rivière Salée. L’objectif de cette étude est d’effectuer un état des lieux de la qualité de l’air avant la construction de la future zone d’activité économique au quartier Maupeou qui accueillera également le futur siège de la CAESM.

Cette étude, qui s’est déroulée de juin à décembre 2019, a permis d’évaluer la quantité de dioxyde d’azote NO2 et de benzène dans l’air, par la mise en place de tubes passifs, sur différents points, permettant ainsi de spatialiser les concentrations en NO2 et en benzène et d’effectuer un état des lieux de la qualité de l’air avant la construction de la zone. Cette étude s’est déroulée durant 4 campagnes de 2 semaines représentant 14% du temps de l’année et permettant d’estimer une moyenne annuelle. Les concentrations moyennes annuelles en NO2 et en benzène, en chaque site de mesure, peuvent ainsi être comparées à la valeur limite annuelle pour la protection de la santé de 40 μg/m3 pour le NO2 et 5 μg/m3 pour le benzène, et aux seuils d’évaluation supérieur et inférieur, seuils utilisés pour définir le risque de dépassement des normes environnementales et ainsi définir la stratégie de mesure à mettre en place dans cette zone. Cette étude a pour objectif de visualiser l’évolution des concentrations en polluants automobiles, notamment avant, pendant et après la construction de la zone.

RÉSULTATS
Concentrations moyennes annuelles en NO2 aux différents points de mesure dans la zone de Maupeou en 2019.

Concentrations moyennes annuelles en benzène aux différents points de mesure dans la zone de Maupeou en 2019

En 2019, les résultats de l’étude initiale de spatialisation des concentrations en NO2 et benzène, avant la construction de la zone, ont pu montrer que dans l’environnement de cette zone, les risques de dépasser les normes environnementales en dioxyde d’azote et benzène sont faibles.

Comme conventionné dans le programme Air de l’Espace Sud, une nouvelle évaluation du dioxyde d’azote sur les axes routiers et du benzène aux abords de la zone de construction sera réalisée en 2020 pour visualiser l’évolution de la pollution de cette zone pendant la phase de construction. De plus, une dernière étude sera réalisée en 2022, suite à la construction de la zone d’activité économique pour visualiser l’influence de cette nouvelle zone d’activité sur la qualité de l’air, notamment sur le quartier résidentiel à proximité.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter et télécharger la fiche synthèse.


Vous avez trouvé ce contenu intéressant ? Faites-en profiter vos amis :

Facebook

Toutes

Twitter

Toutes

Linkedin

Toutes

Youtube

Toutes
HAUT