Surveillance continue H2S et NH3

Choisir un site

Concentrations moyennes journalières

- Choisir un polluant
H2S NH3
Concentration moyenne - ppm
Très faible
Faible
Moyenne
Élevée
Très élevée

Site de mesure -

Recommandation sanitaires

Interprétation des concentrations journalières et recommandation à la population
Code couleur H2S (24h) NH3 (24h) Interprétation sanitaire Recommandations à la population
Vert < 0,03 ppm < 8,3 ppm Le H2S n’a pas été mis en évidence avec les moyens de mesure.
Vert 0,03 à 0,07 ppm Les niveaux de H2S relevés peuvent entraîner des gênes olfactives mais il n'est pas attendu d'effet sanitaire.  
Jaune 0,07 à 1 ppm Les niveaux de H2S relevés peuvent entrainer des gênes respiratoires chez les personnes sensibles et vulnérables. La population est invitée à suivre les informations diffusées sur les échouages d'algues et à consulter régulièrement les niveaux de concentrations d'hydrogène sulfuré (H2S) et d’ammoniac (NH3) disponibles sur les sites de l'ARS et de Madininair. Dès la perception d'odeurs, les personnes vulnérables sont invitées à se tenir éloignées des zones de décomposition des algues et à éviter d'être sous le vent des émissions des gaz.
Orange 1 à 5 ppm L’apparition de symptômes type maux de tête, irritations oculaires, irritations de la gorge est probable dans la population générale. Les personnes sensibles et vulnérables peuvent présenter une gêne et des signes plus importants à ces niveaux.td> La population est invitée à se tenir éloignée des zones de décomposition des algues. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous présentez les symptômes suivants : les yeux ou la gorge qui piquent, des larmoiements, des maux de tête, une difficulté respiratoire, de la toux, des démangeaisons des vomissements des vertiges. Il est conseillé aux personnes vulnérables de ne pas séjourner sous le vent des émissions de gaz et d'éviter l'exposition aux autres substances irritantes ou allergisantes en air intérieur (fumée du tabac, ….)
Rouge > 5 ppm > 8,3 ppm L’apparition de symptômes type maux de tête, irritations oculaires, irritations de la gorge est probable au sein de l’ensemble de la population. Les personnes sensibles et vulnérables peuvent présenter une gêne et des signes plus importants à ces niveaux. Il est conseillé à l’ensemble de la population de se tenir éloigné des zones à risque et de ne pas se placer sous le vent des émissions de gaz. Adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien si vous présentez les symptômes suivants : les yeux ou la gorge qui piquent, des larmoiements, des maux de tête, une difficulté respiratoire, de la toux, des démangeaisons des vomissements des vertiges. Éventuellement, contactez le Centre 15.
Les personnes vulnérables sont invitées à consulter leur médecin pour adapter ces recommandations à leur cas particulier.

Historique des mesures